Un conseil municipal ordinaire, mais …

Publié le par Jean-Noël SALMON

Le pavillon des 4 vents (quartier des Fougères)

Le pavillon des 4 vents (quartier des Fougères)

Le « gros » sujet inscrit à l’ordre du jour du conseil municipal du 30 mai était le renouvellement de la Convention d’objectifs et de moyens avec l’Association Sportive de Villefontaine (ASVF).

L’ASVF est l’une des plus anciennes (1974) et des plus grosses associations de notre ville (+ 2000 adhérents). Quel que soit l’intensité de notre pratique sportive, nous avons tous été un jour ou l'autre adhérent à l’ASVF, grâce à ses 20 sections sportives (pour moi c’était la randonnée pédestre, le tir à l’arc et le ski dans les années 70/80).

La convention règle les rapports entre la ville et l’association, dont la subvention municipale annuelle de 66.000 € et les moyens mis à sa disposition (équipements sportifs, siège social),. Il est regrettable que la rapporteure de la délibération se soit contentée de citer les thèmes sans préciser la teneur réelle de la convention ! De même, il n’a été présenté aucun bilan de la convention précédente.

De fait la discussion s’est enlisée sur la question (éternelle !) du rapport entre les différentes sections et de la répartition entre elles de la subvention municipale. Débat qui, à mon sens, n’a pas lieu d’être au sein du conseil municipal, l’ASVF est une association indépendante dont le fonctionnement relève de ses adhérents et de ses administrateurs, la ville ne peut s’immiscer dans sa vie interne. La convention d’objectifs et de moyens a donc été renouvelée pour 2 ans à l’unanimité !

Il y a d’ailleurs eu unanimité sur tous les autres dossiers présentés, que ce soit pour les subventions à des établissements scolaires pour des projets pédagogiques, l’intervention du Chantier Environnement Insertion dans des copropriétés privées, une subvention exceptionnelle à la Cave Littéraire pour l’édition du n°1 des Cahiers Michel Butor ou encore le déclassement d’une rue (un chemin inutilisé depuis plus de 30 ans !).

On relèvera que les conseillers municipaux ont donné leur accord pour la mise à disposition gratuite par AXA Prévention d’un « radar pédagogique » pendant 2 ans, mais que la ville devra prendre à sa charge les éventuels dégâts sur l’engin, on espère que Villefontaine est bien assurée !

Encore plus surprenant, tous les conseillers municipaux, y compris l’opposition, ont approuvé la suppression du compte-rendu intégral des débats du conseil municipal. Le procès-verbal officiel se contentera des rapports du Maire et du décompte des votes exprimés. Sous couvert d’économie dans le fonctionnement, cette suppression vient entraver le débat démocratique, car seule la parole de la majorité sera enregistrée au compte-rendu. Raymond FEYSSAGUET avait déjà voulu procéder à cette suppression il y a 10 ans, mais nous nous y étions opposés avec force et il avait du renoncer.

Mais le fait majeur du Conseil municipal de lundi dernier a été la scission intervenue au sein du groupe d’opposition de gauche, j’y reviendrais demain …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article